« Les 144 000 »


Qu’est-ce que ça veut dire, les 144 000 justes mentionnés dans la bible ?

    Il s’agit d’un symbole, d’un état de conscience.

    Si on divise 144 par 2, on obtient 72.

    Alors, 2 fois 72, qu’est-ce que ça veut dire ?

    les_144_000_justes_rachet_s_parmi_les_hommesCa veut dire _ comme l’indique le symbole des 144 000 justes _
que l’on a été capable de transformer tous les types de distorsions et d’élever notre niveau de conscience.

    C’est le mouvement d’aller-retour par lequel on visite notre subconscient et les différentes couches de l’inconscient.
On les nettoie, et puis, petit à petit, plus rien ne parvient à nous déranger.

    Il faut en arriver à pouvoir faire comme ce grand être duquel on dit :
« Et Il est descendu aux enfers. »

    C’est parce que Jésus n’avait plus de résonances qu’il a pu descendre aux enfers. Ca veut dire qu’il avait accompli les 144 000 justes.

    Vous allez me dire : « Pourquoi les trois zéros ? »

Dans les énergies, dans la symbolique kabbaliste, le zéro représente la matière, la matrice. Accomplir les 144 000 justes, ça veut dire qu’on a été capable d’incorporer les 72 états de conscience aux trois plans :
La tête _ le cœur _ et le corps.

    Quand on comprend cela, on peut aussi comprendre les êtres qui ont eu de grandes dépendances, qui ont vécu des choses très difficiles, l’enfer sur terre.

    Il est évident que tout ce qui a été fait doit être rectifié, mais ces gens là, vous savez, ce ne sont pas des tièdes. Quand ils acquièrent la compréhension, ils peuvent atteindre des états extraordinaires.

Donc, quand on comprend ça, mon Dieu ! quel soulagement que d’avoir une autre opinion !

    Il y a des personnes qui ne vont jamais visiter ces enfers, mais qui ont laissé une espèce de tiédeur s’installer en elles-mêmes, d’où la phrase légendaire :  « Dieu vomira les tièdes. »

    Les tièdes sont ceux qui ne s’engagent pas, tandis qu’avec les gens qui ont connu les dépendances, il y a eu de grandes expérimentations.

    OUI ! Tout peut être rectifié, tout peut être transformé parce que, autant il y a eu d’intensité dans l’inversion, dans la distorsion, autant il peut y avoir d’intensité dans l’acquisition des qualités et des vertus.

    L’épître de Saint Paul illustre bien cela.


Extrait tiré du Livre Les Ailes de la Vie
Psychologie initiatique 2èm édition
Kaya et Christiane Muller.