Message Psychographe                                             

                                     « La vacuité »


Bonjour ami

nous_sommes_aveugles_ Bonjour amie, la vacuité… voila un mot que beaucoup de personnes devraient apprendre à connaître dans ce monde qui a érigé le faire à tout prix, la course effrénée pour tout à chaque instant comme doctrine, s'occuper, occuper les mains, l'esprit, surtout ne pas laisser s'installer le vide, le calme, la réflexion qui pourtant vous ferait tant de bien.

  Apprenez à vous arrêter, apprenez la vacuité, laissez libre cours à l'instant qui vient sans vouloir le maîtriser, sans chercher à le contrôler. Écoutez, goûtez ces  merveilleux instants ou tout est possible, y compris de prendre contact avec la lumière.

      Soyez dans l'impermanence.
                                                        Le TMarc

Reçu par notre amie Jos
Ce dimanche 13.02.2011.


                               *****************

_ Réflexion sur le message de Marc.

Voilà encore un message qui pour moi a une valeur essentielle. Je me rends compte aujourd’hui que je n’ai pas toujours su voir, entendre ceux que j’ai aimés, que j’aime.
Je me fais cette réflexion : à l’heure de ma mort, le bilan de ma vie sera terminé, plus possible de revenir en arrière. Là, je serai contrainte de m’arrêter, de réfléchir sur ce que j’ai laissé derrière moi.

A ce moment là, je prendrai conscience de mes erreurs commises. A ce moment là, je m’apercevrai, plus encore, je verrai et je comprendrai que je n’ai pas suffisamment entendu le frère souffrir, "mon frère". Et là, les mains vides, le cœur lourd peut-être par trop d’égoïsme, j’aurai à nouveau conscience de l’essentiel :  Aimer.

Aujourd’hui, nous sommes là, sur cette terre, pensons à ce jour inévitable où la mort peut nous faucher sans prévenir. Faisons des efforts, ne remettons pas à demain ce que nous pouvons faire aujourd’hui,  ne négligeons pas notre Terre, notre travail, notre famille, nos amis (es). Sachons dire au besoin : pardon, je me suis trompée, j’ai eu tort.

Il n’est pas trop tard, c’est ICI que nos actes et nos paroles nous permettent d’évoluer. Alors, soyons à l’écoute, arrêtons nous, réfléchissons, ce n’est pas du temps perdu, au contraire, prendre ce temps peut nous éveiller, nous éviter bien des souffrances futures.

Amis (es), j’ai éprouvé le besoin de partager avec vous ma réflexion sur ce message de Marc reçu par notre amie Jos.

Amicalement,
Marthe